Quand les marques s’adaptent à la crise …

A l’occasion des 1 an de Stiletto Strategies, j’ai décidé de me pencher sur un sujet qui nous concerne tous : La crise économique !

Certes, ce n’est pas très glamour, mais en ces temps de morosité économique certaines marques se mobilisent et s’adaptent à notre pouvoir d’achat. Si on sait que le monde entier freine sa consommation et que le secteur du textile et de l’habillement ne vit pas ses meilleurs jours, des marques dites « grand public » ont décidé de prendre le taureau par les cornes au lieu d’ignorer l’actualité.

C’est le cas de Mango qui après avoir changé de logo et de concept merchandising a choisi la proximité et la compréhension des attentes clients. Si les nouvelles campagnes de communication mettant en scène la it-girl de la mode, j’ai nommée Kate Moss, place la marque espagnole comme un des acteurs majeurs de la mode abordable européenne, cette initiative de casser les prix est toute à son honneur.

Car effectivement, cette volonté de baisser les prix d’environ 20 % n’est absolument pas liée à une chute des ventes mais plutôt à une volonté de se positionner sur les capacités financières de ses clients.

Cependant, Mango n’est pas la seule enseigne a avoir opté pour ce revirement stratégique. Le géant Inditex et plus précisement son cheval de bataille Zara nous propose également une collection plus abordable, adaptée aux temps qui courent et pour autant sublimissime.

Si la marque avait depuis quelques années augmenté ses tarifs, elle nous propose aujourd’hui de nombreuses pièces à petits prix.

Par exemple, en 2011 il fallait compter environ 80 euros pour une paire d’escarpins, cette année une ligne complète est proposée entre 40 et 60 euros !

Mais quels sont les avantages pour les marques ?

Et bien figurez-vous qu’ils sont nombreux ! Des plus petits prix c’est avant tout un levier pour le mass-market. Qui dit prix bas, dit plus de possibilité de se laisser tenter, et donc de déclencher l’achat.

Mais si Zara et Mango n’ont pas réellement besoin de séduire au niveau financier, il s’agit plutot de se positionner comme deux marques conscientes et soucieuses de la satisfaction de leurs clients. Casser les prix en temps de morosité économique c’est avant tout montrer au monde entier que le chiffre d’affaires n’est pas leur seule préoccupation. Effectivement, les marques veulent mettre en avant leur capacité à se soucier de leurs clients et de ce qu’ils vivent au quotidien.

La crise et la baisse du pouvoir d’achat sont une réalité, c’est pourquoi se positionner ainsi est une preuve de compréhension des attentes du consommateur, mais également un outils pour lutter contre la désertification de leurs points de vente.

En terme de communication, cette transparence et ce choix confèrent à la marque une réelle proximité et renforce le lien affectif qui peut exister entre les consommateurs et elle. Mango nous comprend et semble se soucier de nos besoins. Ce petit effort financier va sans nul doute créer un sentiment de gratitude mais aussi un véritable élan de fidélité.

La sphère communautaire qui peut exister autour des deux enseignes risque d’exploser, renforçant ainsi leur leadership déjà incontestable !

C.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :